Le projet

PROMOUVOIR LES ÉCHANGES ENTRE LES CITOYENS

Une ville où il fait bon vivre, est une ville où chaque citoyen a la même chance de réussir, de vivre sa retraite, et de s’épanouir. Que vous soyez handicapé ou valide, jeune ou plus âgé, riche ou pauvre, que vous habitiez en centre-ville ou dans un quartier populaire, chacun aura les mêmes droits. S’attacher à promouvoir les échanges, la solidarité, la vie associative, la santé, l’éducation des enfants, la culture ; c’est rendre une ville attractive, dynamique, et apte à garder ses habitants et en attirer de nouveaux.

ROMPRE AVEC L’ISOLEMENT

La pauvreté et l’isolement sont des fléaux qui touchent de plus en plus de familles et de personnes de tous âges. Alors que les aides se multiplient, leur accès en est de plus en plus complexe et décourage même les plus persévérants. Nous accompagnerons les habitants dans
leurs démarches administratives, encouragerons les initiatives de solidarité et comblerons les manques. Avec l’appui de jeunes en service civique, la ville accompagnera les personnes en difficultés et permettra de recréer des liens entre les générations.

  • Des guichets uniques d’information, de conseils, et d’accompagnement administratif dans chaque quartier, avec des services de conciergerie pour organiser l’entraide entre habitants au quotidien
  • Un abri de nuit pour les sans-abris, accessible aux animaux, et plus de places d’hébergement collectif
  • Des jeunes en service civique chez les personnes âgées pour rompre l’isolement et soulager les familles, ainsi que des habitats partagés
  • Le développement des activités intergénérationnelles
  • La simplification du transport à la demande pour les personnes âgées et à mobilité réduite (rdv médicaux, recueillement au cimetière, rdv administratifs, commerces…)
  • Un centre de santé municipal avec des médecins salariés ; le développement de la télémédecine ; le soutien aux aides à domicile
  • Des Maisons de Santé Pluridisciplinaires réellement attractives (charges basses et secrétariat administratif mutualisé)
  • Le retour de la confiance dans l’hôpital public, l’agrandissement des locaux de l’Institut en soins infirmiers et d’aide-soignant

NOS PROPOSITIONS POUR IMPLIQUER LES CITOYENS ET L’OPPOSITION

  • La modification de la composition des conseils de grands quartiers avec moins de pouvoir aux élus et plus de pouvoir aux habitants, et l’attribution d’un budget propre
  • La création d’un budget participatif qui donnera lieu à des appels à projets tous les ans
  • La création de commissions extramunicipales ouvertes à l’expression des habitants en amont des conseils municipaux
  • La présidence de la commission des finances attribuée à un membre de l’opposition

SOUTENIR LA VIE ASSOCIATIVE ET BÉNÉVOLE

Alors même que Châteauroux est riche de nombreuses associations, il y a aujourd’hui un manque cruel de soutien et de communication sur leurs activités. Cette richesse et diversité sont pourtant des atouts précieux pour la ville et la vie quotidienne de ses habitants. Pour être en capacité d’accompagner les citoyens dans la transition écologique, la ville doit être exemplaire dans sa consommation d’énergies, le traitement de ses déchets et dans son fonctionnement au quotidien. Cette exemplarité s’appuiera sur les entreprises locales, et permettra d’offrir plus de formations qualifiantes et de développer l’emploi.

  • Une maison des associations moderne, plus grande, accessible, avec des bureaux partagés et une gestion mutualisée. Des subventions transparentes, avec des critères prenant en compte le nombre d’adhérents, l’intérêt pour la communauté et la participation de la ville à la formation et au recrutement d’animateurs et d’éducateurs
  • La réhabilitation des Maisons de Quartier, lieux de vie des habitants
  • Une Maison Municipale des Clubs de Sports avec un espace pour la diffusion d’évènements sur grand écran, des bureaux partagés, un espace de stockage de matériel et l’organisation de collaborations sur le handicap, l’égalité F/H et la mixité sociale, une
    mutualisation de moyens de transports pour les petits clubs

NOS PROPOSITIONS POUR LES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES

  • Un hébergement collectif sécurisé avec un accompagnement administratif et psychologique, garde d’enfants, espace de restauration et d’échanges

PROPOSITIONS POUR LA CULTURE

  • Une offre de musées diversifiée : un musée d’art moderne, lieu de vie, d’échange et de création artistique, un musée d’Art et d’histoire autour du musée Bertrand et un musée des Arts et traditions populaires
  • L’exposition d’œuvres des réserves du musée Bertrand, et des élèves de l’école des Beaux-Arts dans les vitrines des commerces vides
  • Le rétablissement de la biennale internationale de céramique contemporaine, du Carnaval, de Multirythmes et de la parade de Noël
  • La rénovation et la végétalisation du parvis d’Equinoxe, l’ouverture de la médiathèque le dimanche, et du café toute la semaine. Création d’un pôle musique avec le conservatoire et des scènes ouvertes, ouverture d’une classe des arts de la piste, révision des tarifs et
    création de bourses au talent pour accéder au conservatoire
  • Animation de la ville et des commerces autour du Festival Darc

NOS PROPOSITIONS POUR L’ENFANCE

  • Une nouvelle crèche, l’augmentation de places d’accueil et des horaires décalés
  • Ouverture de la garderie dès 7h, gratuité pour tous avec des activités périscolaires (culture et sport) encadrées et de l’aide aux leçons
  • Un(e) Atsem par classe et la formation des personnels municipaux
  • Dispositif « éco-école » (lutte contre le gaspillage, entretien de potagers, etc.)
  • Baisse du prix de la cantine et objectif 100% de produits bio et/ou locaux
  • Financement d’un voyage culturel ou sportif dans la scolarité
  • « Plan mercredi » : activités éducatives et ludiques le mercredi après-midi
  • Un foyer en gestion autonome dans les Maisons de Quartier pour les ados, ainsi que des activités encadrées par des éducateurs diplômés
  • Un tournoi de jeux vidéo et des espaces dédiés aux jeux de plateau
  • Une application mobile d’information, de conseil et d’écoute anonyme pour lutter contre le harcèlement et l’isolement des ados

NOS PROPOSITIONS POUR UNE VILLE PROPRE ET SÛRE

  • Les services municipaux au plus près des habitants dans tous les quartiers (guichets uniques, éducateurs et animateurs, police municipale, gestion des déchets…)
  • L’amélioration de l’éclairage, économe en énergie, pour une meilleure sécurité
  • La lutte contre les incivilités en améliorant le système de collecte des déchets et en pénalisant les contrevenants
  • L’aide aux particuliers pour la stérilisation des chats

ACCOMPAGNER LES CITOYENS DANS LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE

La transition écologique doit avant tout être sociale. La ville doit être exemplaire dans son adaptation aux changements climatiques, et les citoyens doivent être accompagnés dans leur volonté d’agir pour la planète, de consommer mieux, et d’avoir une vie plus saine. L’écologie sera fortement créatrice d’emploi dans les prochaines années, grâce aux travaux et au développement des technologies nécessaires aux changements, mais également grâce à l’économie locale et circulaire qui évite les délocalisations.

VILLE VERTE ET MOBILITÉ DOUCE VILLE EXEMPLAIRE

Afin de permettre la baisse des températures en ville, de favoriser la biodiversité, de réduire le bruit et la pollution, de permettre l’infiltration de l’eau et de rendre la ville plus belle à vivre, il nous faut un vaste plan de verdissement de la ville et d’aménagement des mobilités douces
(vélos, piétons) qui offre à tous, et notamment aux personnes à mobilité réduite de se déplacer en toute sécurité.

  • Des parasols de verdure, murs végétaux, potagers urbains (ex : toit Diderot), ruches municipales, arbres dont arbres fruitiers,…
  • La réduction de l’imperméabilisation des sols
  • Un plan d’accessibilité : aménagement des chaussées et trottoirs, strie des pavés glissants, augmentation du nombre de places pour personnes à mobilité réduite, sécurisation des carrefours dangereux, adaptation des bus, installation de toilettes publiques
  • Un plan de circulation en lien avec les usagers, rénovation et création de nouvelle pistes cyclables, sécurisation de certains axes avec réduction de la vitesse (centre-ville et écoles) et création de circuits pédibus et vélobus
  • Des vélos en libre-service dans toute l’agglomération avec une entreprise d’insertion
  • Une voie verte qui traverse les quartiers et se prolonge le long de la rivière
  • Un plan de circulation des bus adapté à la demande, augmentation des fréquences et lignes le dimanche et la nuit
  • Une modification du plan de circulation du centre-ville pour éviter l’engorgement, piétonisation plus importante et actions « centre-ville piéton » plusieurs fois par an, notamment en période de canicule
  • L’aménagement de parkings gratuits à l’extérieur de l’hyper centre
  • La reconstruction d’une passerelle accessible à tous au-dessus des voies de chemin de fer pour relier les quartiers
  • Des parkings covoiturage aux sorties de ville

VILLE EXEMPLAIRE

Pour être en capacité d’accompagner les citoyens dans la transition écologique, la ville doit être exemplaire dans sa consommation d’énergies, le traitement de ses déchets et dans son fonctionnement au quotidien. Cette exemplarité s’appuiera sur les entreprises locales, et permettra d’offrir plus de formations qualifiantes et de développer l’emploi.

  • L’installation de panneaux solaires sur les bâtiments municipaux et les friches industrielles, déploiement de la géothermie, éco-constructions dans les marchés publics
  • L’utilisation prioritaire de friches ou locaux vides pour les nouvelles créations
  • L’accompagnement dans l’accès aux aides à la rénovation énergétique des logements, rénovation énergétique du parc social, diagnostic énergétique du parc privé
  • Des composteurs municipaux et récupérateurs d’eau dans tous les quartiers, mise à disposition d’un broyeur de déchets verts
  • La sensibilisation et l’aide à la réduction et au tri des déchets (ateliers, évènements, label « éco-commerçant »…)
  • La création avec une entreprise d’insertion, d’une recyclerie et d’une ressourcerie en amont de la déchèterie pour donner une nouvelle vie aux objets
  • L’installation d’une ferme urbaine aux Chevaliers en partenariat avec le lycée agricole et de potagers urbains en centre-ville, dans les quartiers et dans les écoles
  • La limitation de l’étalement urbain, la mise à disposition de terrains autour de la ville (et à Ozans) pour du maraîchage bio. Les productions iront prioritairement aux cantines et aux associations et restaurants solidaires

AGIR POUR L’EMPLOI

Agir pour l’emploi c’est à la fois rendre la ville attractive pour empêcher les habitants de partir, permettre aux jeunes Castelroussins de créer leur entreprise, donner envie aux personnels de santé de s’installer et aux entreprises de s’implanter. C’est aussi permettre aux jeunes et moins jeunes de se former à des métiers qui recrutent, et aux entreprises locales de trouver des salariés qualifiés. C’est enfin lever les freins à la mobilité et à l’installation d’entreprises et miser sur les emplois pérennes.

DES FORMATIONS ADAPTÉES À L’OFFRE LOCALE ET AUX EMPLOIS QUI ONT DE L’AVENIR

Certains métiers, pourtant très qualifiés et pourvoyeurs d’emplois durables sont peu connus ou dévalorisés. Il est nécessaire de redonner du sens aux formations et de valoriser ces emplois, ainsi que les entreprises qui les offrent.

  • La création de parcours de découverte des métiers au cœur des entreprises
  • L’anticipation des besoins en formation et mobilisation pour le maintien de formations et la création de nouvelles offres (aéronautique, automobile, hôtellerie-restauration, environnement …)
  • Une application mobile de mise en relation entreprises / futurs stagiaires ou apprentis
  • Une aide au permis de conduire élargie et création avec les entreprises du département d’une application mobile de covoiturage entre salariés

LE COMMERCE DE PROXIMITÉ AU SERVICE DES HABITANTS ET DE L’EMPLOI LOCAL

Le commerce de proximité, qu’il soit en centre-ville ou dans les quartiers doit être favorisé et accompagné dans son développement. Il faut agir pour rendre certaines rues plus attrayantes, et redonner vie aux quartiers et commerces de proximité.

  • La mise en valeur des vitrines vides avec des œuvres d’art des réserves des musées et des créations des élèves de l’école des Beaux-Arts (rue Grande, rue Bertrand, etc.) – création d’un circuit artistique et commerçant pour redonner vie aux rues commerçantes (accessibilité, mobilité douce, végétalisation…) même le dimanche
  • L’allongement de 2 à 3 ans de l’aide aux loyers commerciaux
  • La limitation des implantations commerciales en périphérie de ville
    L’acquisition et rénovation de locaux commerciaux dans les quartiers pour aider à la création et reprise de commerces de proximité
  • La création, à l’image de ce qui existe en centre-ville, d’une association de commerçants dans les quartiers pour développer la solidarité, mutualiser les expériences et créer des animations

NOS PROPOSITIONS POUR L’EMPLOI DES PLUS FRAGILES

Des accidents de la vie peuvent arriver à tous, et peu d’entreprises arrivent à s’adapter à des temps partiels, ou à des handicaps. Le retour à l’emploi des personnes qui en sont le plus éloignées est essentiel pour leur permettre de sortir de la précarité.

  • L’encouragement aux organismes dédiés à l’insertion : chantiers d’insertion, recyclerie, ressourcerie, conciergerie, potagers urbains, dispositifs tels « territoires zéro chômeurs longue durée »

NOS PROPOSITIONS POUR PROMOUVOIR L’ATTRACTIVITÉ

  • La création d’une Auberge de Jeunesse pour favoriser le tourisme
  • Plan de communication dans les grandes villes de France sur les atouts du territoire : qualité de vie, prix de l’immobilier, activités culturelles, associative et sportives, tourisme
  • Une meilleure communication sur l’appartenance de la ville de Châteauroux à la Région Centre en lien avec la Région Centre-Val de Loire
  • L’intensification des jumelages et des échanges internationaux des lycéens et étudiants
  • Un site internet et une application mobile de la ville pour promouvoir les activités des associations, commerces et entreprises du territoire